100 épaves en Côte d’Azur Monaco, Riviera du Ponant – De Saint Raphaël à Gênes

25,00

UGS : 9782741703860 Catégories : ,

Description

Feuilleter un extrait

Un ouvrage unique sur ce sujet, avec plus de 400 photos et illustrations, le plus souvent inédites, signées des meilleurs photographes mondiaux, un vrai dictionnaire historique et subaquatique des épaves entre Saint-Raphaël et Gênes !

Il y a plus de 100 sites d’épaves dans ce livre, des belles et des moins belles, des grandes et des toutes petites, des prestigieuses et des humbles, des dangereuses, des mystérieuses… Fallait-il que nous en ayons raclé des tôles, souvent hostiles, souvent profondes, voire déraisonnables, pour offrir un tel échantillonnage et cela, avec des fortunes diverses, depuis plus de quarante ans, entre détendeur Cousteau-Gagnan modèle 1945 et recycleur de dernière génération ! Remercions les plongeurs amis qui nous ont fourni amers secrets, photographies, anecdotes susurrées en fond de cale !
Bien sûr, quelques vieilles coques nous ont certainement échappé et, par ailleurs, beaucoup d’épaves demeurent sans nom, sans carrière, sans histoire… Leur monographie aura au moins le mérite d’exister, elle sera le point de départ de vos futures investigations : à vous donc de continuer, ou tout simplement d’utiliser l’ouvrage en prenant votre temps, et surtout, d’éprouver du plaisir à découvrir les 100 EPAVES SUR LA CÔTE D’AZUR – Monaco, Riviera du Ponant – de Saint-Raphaël et Gênes. Autant de plaisir que celui que nous ont procuré les centaines de plongées magnifiques, au sein d’un environnement dense, varié, clair, le plus souvent limpide.

Informations complémentaires

Poids 0.85 kg
Dimensions 16.5 x 1.5 x 24.2 cm
Auteur(s) :

EAN :

Editeur :

Edition :

Nb pages :

Sommaire

Remerciements
Préface
Introduction

Côte d’Azur, Ligurie pratique
Les vents, les courants et les abris
Sécurité : la plongée sur une épave

Les épaves
Situation des épaves
Soyons un peu plus précis dans nos localisations

De Saint-Raphaël à l’Estérel
1. L’Alose, une belle épave renflouée
2. Les vedettes P.T. 202/P.T. 218
3. Le YMS 24
4. Le BYMS 22
5. Le CAMS 58
6. Le CAMS 80
7. Le LeO H.27
8. Le Latécoère 550 H
9. Le Latécoère 298
10. Le Rose-Virginie
11. La barge du Lion
12. Le Marsouin
13. Le voilier du Marsouin
14. Le LCVP du Lion de Terre
15. L’East Sea
16. Le LST 282
17. L’Hélène
18. Le B 24 Liberator
19. Le Barberousse
20. Les tuiles des Vieilles
21. Le Jean-Suzon et le St-Antoine dits les “Péniches”
22. Le Saint-Elme
23. Le Beechcraft Baron
24. Le Norécrin
25. Le voilier de la Galère
26. Le Nika

De Cannes à Antibes
27. La Marie-Salope de la jetée
28. L’épave napoléonienne de la Croisette
29. La vedette du mouillage des paquebots
30. Le T-6
31. Un voilier au Batéguier
32. L’Offshore ouest Saint Honorat
33. La vedette du Barbier
34. Le Normandie
35. Le Riva
36. La Grosse Minouche
37. La chaloupe U.S.
38. Le voilier
39. La « roche de bois »
40. Le Gipsy
41. Une vedette à la Tradelière
42. Une barge à Saint Ferréol
43. L’Espadon, à Golfe-Juan
44. Le Valérie
45. Le Moana
46. Deux pointus
47. La vedette de l’Enfer
48. Le Robuste II
49. La Jeanne
50. Le chalutier de la Garoupe
51. Le Silver Wings

A l’est du Var
52. Les épaves du fond de la baie
53. Les gisements archéologiques ou assimilés
54. Le Rallye
55. Les rails du Crau de Nao
56. Le Shéhérazade
57. Les pierres taillées
58. Le Toulonnais
59. L’Heureux
60. Les épaves de Fontvieille
61. Le Catalina
62. Le Heinkel 111
63. L’épave profonde de la frontière

De Vintimille à Capo Mele
64. La vedette de la Mortola
65. Le motor sailer de la Mortola
66. La Gazelle
67. La vedette au parachute
68. Le Pau
69. Le Cycnus
70. La Monica II
71. Le Tirpitz
72. L’« Atlantide », Attualita ou Regin
73. Le FIAT BR 20
74. La « Coda » de Santo Stefano
75. La vedette brûlée de Capo Berta
76. Ariete
77. Le Juan de Astigarraga
78. La Bettolina

D’Albenga à Arenzano
79. Le Ravenna
80. Le Umberto I
81. Le Citta di Sassari
82. Le San Guglielmo
83. L’Oued Tiflet
84. La Barcaccia
85. Le Roi Farouk
86. Le Transylvania
87. Le Sacrum Cor
88. Le Brenno
89. La Chiatta legno
90. La Bettolina
91. Le cargo de Vado
92. Le Pontida
93. Le Haven

Quelques bonnes lectures
Table des matières

Préface

« Mes relations avec Jean-Pierre ont débuté lors du projet de renflouement du sous-marin Alose.
Ce bâtiment faisait partie de la série des 20 sous-marins portant tous un nom de poissons et donc baptisée la série « friture », construits à partir de 1890.
Au début de la guerre de 14-18, les U-boot allemands ont créé des dommages considérables à la flotte alliée et notre sous-marin, qui était resté dans un coin de l’arsenal de Toulon, a été utilisé comme cible (sans équipage bien sûr) pour mettre au point les technologies de bombardement à partir de petits avions opérés depuis la base navale de Saint-Raphaël.
Il a été retrouvé par Jean-Pierre le 26 octobre 1975, gisant par 50 mètres de fond. J’ai eu le plaisir de procéder au renflouement de cette authentique pièce de musée en avril 1977, et cette première opération Joncheray/COMEX a été le début d’une amitié qui perdure et qui s’appuie essentiellement sur la recherche et la découverte d’épaves, dans un climat fraternel de confiance absolue.
Jean-Pierre a plusieurs casquettes, véritable autodidacte, il est à la fois chercheur, historien et archéologue. Il n’a jamais cessé d’interroger, d’être à l’affût du moindre indice et de plonger pour satisfaire sa passion : les épaves.
Reconnu de tous pour son esprit d’initiative et ses compétences, il reste à l’écoute de la moindre rumeur ou de la moindre information qui lui permettrait de se lancer sur la trace d’une nouvelle découverte. Et c’est pour cela que nous sommes complémentaires !
Nombreux sont les sites archéologiques et les épaves que COMEX a apportés à Jean-Pierre et à Anne son épouse, qui est aussi bonne plongeuse et passionnée que lui. Avec sérieux, ils ont su les faire revivre, les autopsier et les décrire avec le souci du détail et l’expérience du vieux plongeur. Ils ont ainsi à leur actif des dizaines d’épaves, dont certaines d’un très grand intérêt. Ils ont fouillé les plus intéressantes.
Parmi celles communiquées par COMEX, je citerais le croiseur Cassini, coulé par mines dans les bouches de Bonifacio le 27 février 1917, le torpilleur Etoile dans la baie de Toulon et, à proximité, un avion Heinkel 111 ; ou encore le Protée, sous-marin français englouti avec tout son équipage au large de Cassis fin 1943.
Tout récemment, nous avons entrepris en Italie une nouvelle aventure, la recherche du paquebot Transylvania, torpillé le 4 mai 1917 par le sous-marin allemand U63 au large de Savone. Nous ne l’avons pas encore trouvé, mais nous y retournerons !
De ces informations, Anne et Jean-Pierre ont toujours su retirer le meilleur, grâce à une documentation abondante et leurs connaissances scientifiques et techniques. Véritable référence, ils ont su faire partager leur passion, et la revue Cahiers d’archéologie subaquatique ou la série de fascicules des Naufrages en Provence, Languedoc, Corse etc. en sont la preuve. Tous ces documents sont précis et parfaitement documentés. De quoi faire rêver tous les plongeurs durant de nombreuses années.
Si vous avez l’occasion de questionner Jean-Pierre sur une épave, il vous racontera dans les moindres détails son histoire, de sa construction à son naufrage sans omettre de vous indiquer le nom de son capitaine et le type de transport qu’il faisait ! Lorsqu’il lui arrive d’embarquer sur MINIBEX, il questionne, interroge et plonge dans les cartes, analyse les films et les photos prises avec le ROV toujours à la recherche d’un indice auquel il pourrait raccrocher une aventure… d’épave bien sûr !
Pour moi, Anne et Jean-Pierre ne sont pas des chercheurs de trésor mais certainement les premiers découvreurs d’épaves au monde.
Bravo ! Continuez, mes amis. »
Henri-Germain DELAUZE

La Presse en parle

Délais de livraison

Editions GAP Nous nous efforçons de vous livrer le plus rapidement possible.

Expédition : le jour même pour toute commande passée avant 14h00
  • Du lundi au vendredi, l'expédition a lieu le jour même pour toute commande passée avant 14h00.
  • L'expédition a lieu le jour ouvré suivant pour toute commande passée le samedi, le dimanche, un jour férié ou après 14h00.
Livraison en France métropolitaine (lettre suivie ou colis GLS)
  • Le délai de livraison est de 3 à 5 jours à dater de l'expédition.
Livraison en Outremer
  • Le délai de livraison est de 15 à 21 jours à dater de l'expédition.
Livraison à l'étranger
  • Le délai de livraison est de 15 à 21 jours à dater de l'expédition.