Emilie au bout de la nuit…

15,00

Description

Vies d’une paysanne savoyarde ouvrière et résistante.

« Eté 1905. C’est une combe claire où la paume du vent caresse les hautes herbes de la montagnette. Angèle fauche. Sous les épilobes, le tranchant libère les verts attendus. Le ventre crie. Elle est grosse de décembre dernier, Angèle. Un souffle court accompagne les grands traits de lumière tandis que le ventre hurle. Elle tombe à genoux, rampe vers l’ormeau et libère son corps. Ainsi vint Emilie, le 12 août. Angèle l’a posée dans son fichu puis a rejoint la remue du haut. Elle a déposé l’enfant dans la huche, s’est reposée une heure puis est retournée à la faux parce que l’orage guettait. « Fille de Louis Duraz, paysan ramoneur de son état et d’Angèle née Fressoz, domestique », on ne déclara Emilie qu’en septembre à la démontagnée des troupeaux… »
Ainsi s’annonce une vie. Rien qu’une petite vie qui va marcher dans les espoirs et les douleurs du siècle. Et c’est l’écriture sensible et brillante de Michel Etiévent qui nous la conte.
Nous traversons avec lui les travaux et les jours des montagnes, l’âpreté des clairs d’usines, tout le quotidien d’une femme dans ses espérances et ses amours sur décor de grande Histoire. Défilent ainsi douleurs de guerre, lumières de Front populaire, nuits de résistance et soleils de libération. Une histoire dans l’Histoire. La nôtre…

Informations complémentaires

Poids 1.83 kg
Dimensions 12 × 1 × 17.5 cm
Année :

Auteur(s) :

EAN :

Editeur :

Edition :

Nb pages :